mardi 16 septembre 2014

Fan art, Greta dans "New York Melody" ♦ Carnet de croquis

 
J'ai adoré le look de Keira Knightley dans son rôle de Greta dans le très joli film "New York Melody" (Begin Again).

J'ai bien aimé ce style à la fois féminin et masculin qui ne se la raconte pas trop, confortable et super travaillé en même temps.
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 12 septembre 2014

Iris et son body Chat


Iris vous présente son body Chat customisé par un de mes patchs.

Pour retrouver tous mes modèles de patchs c'est par .

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 11 septembre 2014

Coup de coeur pour la Plaça Reial ♦ Souvenirs de Barcelone

Dés que j'ai posé le pied sur cette place ce fut le coup de foudre intégral, l'impression d'être ailleurs, loin loin loin.
Il y a les beaux bâtiments, le calme qui se cache ici alors qu'aux alentours cela fourmille de partout, les grands palmiers majestueux, la jolie fontaine, les arcades, les terrasses colorées et les lampadaires conçus par Gaudí.
* soupir *
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 septembre 2014

Le Palau Guëll ♦ Souvenirs de Barcelone

Partons maintenant sur les traces de Gaudi.
Nous avons commencé avec le Palau Guëll, commande de son célèbre mécène pour la création de sa résidence à Barcelone.
On y retrouve son goût pour le gothique, son travail si poussé du fer forgé et des matériaux en général noble ou non, son sens du motif et du détail et son ingéniosité quand à la gestion de l'espace, de la lumière, de son entretien ou de la régulation de la température dans les pièces.
Car si il y a bien une chose que j'ai apprise lors de ce séjour c'est qu'il n'était pas seulement doué pour l'esthétique de ses conceptions mais aussi pour la technique (souvent très novatrice).


La partie la plus étonnante est la pièce principale, d'une hauteur vertigineuse et conçue comme un puits de lumière. Cette pièce était à la fois un salon, une salle de réception, une salle de spectacle et tous les dimanches une chapelle.
L'autel religieux était contenu dans une immense niche au mur doré qui pouvait se refermer tel un placard. Sur les côtés de celui-ci on retrouve des bancs superposés, l'un pour les domestiques et l'autre pour la famille Guëll.
L'acoustique est, parait-il, parfaite.

L'autre lieu complétement fou est le toit avec ses cheminées extravagantes et sa vue sur toute la ville.
On y retrouve la technique du trencadis (mosaïque de déchets de faïences diverses) une des caractéristiques de son travail.


Rendez-vous sur Hellocoton !